Nous rejoindre | A propos | CGU | LaboLex

Qu'est ce que l'open access ? Et que signifie en particulier le terme "open"?

#1

Voici une sélection de deux définitions de l’Open Access :

  • Wikipédia : Le libre accès (en anglais : open access) est la mise à disposition en ligne de contenus numériques, qui peuvent eux-mêmes être soit libres (Creative commons, etc.), soit sous un des régimes de propriété intellectuelle. L’open access est principalement utilisé pour les articles de revues de recherche universitaires, sélectionnés par des pairs.

  • Open Access Week France : Le terme d’open access (libre accès en français) appliqué à la publication scientifique désigne le fait de supprimer ou d’abaisser les barrières juridiques, financières et techniques dans la diffusion des résultats de la recherche, afin de permettre leur consultation et leur réutilisation, qu’il s’agisse d’articles, de données, de chapitres d’ouvrages, de monographies, d’actes…

Une autre façon de définir ce qu’est l’Open Access est de comprendre ses objectifs.
On peut en effet observer des nuances dans la definition de l’Open Acess car le terme “Open” peut prendre différentes significations.

Open, Open ou Open ? : quelle signification

L’Open Access a été défini dans le cadre de la déclaration de Budapest en 2002. En voici un extrait Par « accès libre » à cette littérature, […] sa mise à disposition gratuite sur l’Internet public, permettant à tout un chacun de lire, télécharger, copier, transmettre, imprimer, chercher ou faire un lien vers le texte intégral de ces articles, les disséquer pour les indexer, s’en servir de données pour un logiciel, ou s’en servir à toute autre fin légale, sans barrière financière, légale ou technique autre que celles indissociables de l’accès et l’utilisation d’Internet. La seule contrainte sur la reproduction et la distribution, et le seul rôle du copyright dans ce domaine devrait être de garantir aux auteurs un contrôle sur l’intégrité de leurs travaux et le droit à être correctement reconnus et cités.

Cette déclaration a été suivie un an plus tard de la déclaration de Berlin en 2003, signée notamment par le CNRS et l’INSERM.

Ces deux déclaration se rapprochent de la définition de l’“Open” donnée par l’Open Knowledge Foundation qui tend à faire autorité et se cale sur la définition de l’Open Source. Selon cette définition, un contenu est “Open” s’il est librement accessible, réutilisable et redistribuable à toutes fins, à condition de respecter la paternité et le partage à l’identique.

Or le terme Open Access ne semble pas être employé par tous avec cette définition. Ce qui donne lieu à des significations ambigües et même des controverses et débats animés entre différents acteurs ( cf : références ci dessous)

De plus, Open Access ( en lien avec la définition des déclarations de Budapest et de Berlin et de l’Open Knowledge Foundation) se réfère à la notion de Free Access ( free comme freedom) en anglais ou Libre en français. Or Free renvoit aussi à la notion de gratuité ( free as gratis) ce qui est d’autant plus une source de confusion.

Free, Libre, Gratis, Ouvert/Open Access : qui est qui ?

Pour résumer, on sépare aujourd’hui majoritairement deux niveaux de compréhension du terme Open Access

•    Free Open Access ou Libre Accès : un contenu est “open” s’il est librement accessible, modifiable, réutilisable et redistribuable à toutes fins, à condition de respecter la paternité et/ou le partage sous une licence identique. Il est notamment lié à l’utilisation de licences libres (par exemple les licences creative commons).

•    Gratis Open Access ou Accès Ouvert : Selon ce courant, Open Access signifie que le contenu peut être accessible en ligne de façon gratuite mais il n’y pas forcément d’utilisation de licence libre associée et le contenu reste sous “copyright”.

Quel rapport par rapport au monde des logiciels : free software et Open source ?

Le free software peut être considéré comme un mouvement social pour protéger les quatre libertés principales : l’utilisation, la modification, la copie et la redistribution d’un logiciel. Il y a en outre une dimension de viralisation qui passe par le principe du copyleft, c’est-à-dire le partage avec les mêmes libertés et mêmes licences. Le mouvement free software a été initié par Richard Stallman.

L’Open source, apparu dans les années 1990, considère le logiciel libre “comme un moyen de mettre en oeuvre des stratégies de développement efficaces” (Sebastien Broca, Utopie du logiciel libre P.64). L’Open source se rapporte plus à une méthodologie de développement sans un discours social et éthique qui l’accompagne. La notion de copyleft n’est pas forcément appliquée. Une des figures reliées à l’Open source est celle de Linus Torvalds, fondateur de Linux.

Open Access = Accès pour les données ?

Le terme Open Access peut aussi s’étendre aux données, dans ce cas on parle la plupart du temps d’Open data. Les enjeux autour des données sont de plus en plus importants car elles sont aussi nécessaires à la recherche scientifique que l’article en lui-même. Mais nous n’aborderons pas la question de l’Open Data ici car elle qui nécessiterait aussi un travail spécifique.

Quelques références pour aller plus loin:

Définitions free open etc :

Controverses autour du terme Open Access :

Pour mieux comprendre le mouvement libriste initié avec les logiciels libres, puis étendu dans le domaine des connaissances :